Essais Auto

Essai : Citroën Berlingo Multispace restylé 2015

C’est en suivant la tradition instauré par Monsieur André Citroën depuis la création de la marque en 1919 que S.A.I.D.A, représentant officiel de la marque aux chevrons en Algérie, a décidé d’inviter un groupe de journalistes spécialisés pour les essais du nouveau Berlingo Multispace restylé sur le trajet Alger - Temcen - Alger. Le nouveau Citroën Berlingo a été présenté au grand public Algérien en mars dernier lors du salon de l‘automobile d’Alger en deuxième mondiale après sa première apparition au salon de Genève quelques jours avant, il est actuellement commercialisé et disponible chez Citroën Algérie en 3 niveaux de finition et deux motorisations à partir de 2 120 000 da TTC.

Depuis la création de ce qui est devenu « empire industriel » automobile Citroën en 1919, André Gustave Citroën , père fondateur, avait développé démontrer de véritables talents d’innovation dans le domaine des services au profit de ses clients, c’était le premier constructeur hors États-Unis, à proposer un manuel du conducteur avec chacun de ses modèles. André Citroën introduit la tradition da faire découvrir ses modèles à travers de longues expéditions, à commencer par la traversée du Sahara en 1922 à bord d’autochenilles, ralliant Touggourt à Tombouctou sur une distance de plus de 3200 km en pleine région désertique en 21 jours seulement. En 1924, André Citroën en compagnie de son collaborateur Georges Marie Haardt, a piloté une deuxième expédition en Afrique appelée la Croisière noire, qui a démarrer de Béchar, pour arriver jusqu’au Mozambique en passant par l’ile de Madagascar, sur une distance totale de 28 000 km. Troisième expédition est celle de l’Asie, connue sous le nom « Croisière jaune », quant au début du mois d’avril 1931, un groupe part de Beyrouth, l’autre de Tianjin en Chine, et le projet prévoit qu’ils fassent jonction dans le Xinjiang, sur une distance de pas moins de 13 000 km.

Aujourd’hui, la tradition est toujours respectée; si André Citroën faisait découvrir la fiabilité et la modularité de ses voitures à travers ses expéditions, Citroën fait découvrir à chaque fois que ces véhicules sont toujours aussi uniques à travers des essais Presse qu’elle a organisé cette fois-ci à bord du nouveau Citroën Berlingo Multispace restylé sur le trajet Alger - Tlemcen - Alger, à travers l’autoroute Est-Ouest sur une distance totale de plus de 1000 km.

Véritable fer de lance pour la marque en Algérie. Les algériens ne parlent plus de « Maison Citroën  », mais « Maison Berlingo ». Le Citroën Berlingo a été vendu à plus de 30 000 exemplaires depuis la sortie de cette deuxième génération en 2008.

Quoi de neuf sur le Citroën Berlingo Restylée ?

Le Citroën Berlingo Restylé a été présenté au dernier salon de Genève puis au salon d’Alger en mars dernier, en présentant un léger remaniement esthétique visible surtout sur la face avant du véhicule, mais ce sont surtout les nouveaux équipements qui caractérisent le nouveau souffle donné par la marque à ce modèle.

Design : évolution timide

Visuellement, le Citroën Berlingo restylé ne présente pas beaucoup d’éléments le distinguant de son prédécesseur, si ce n’est un nouveau bouclier et une nouvelle grille de calandre légèrement redéfinie, et les feux diurnes à LED repositionnés au-dessus des antibrouillards pour bien marquer la signature lumineuse.

À l’intérieur, les changements sont rares, on n’a pas beaucoup l’impression d’être passé à bord d’un nouveau véhicule. La principale nouveauté c’est la console centrale qui accueille un nouvel écran tactile de 7“ pratique pour profiter du bluetooth, mais aussi de la fonction Mirrorlink qui permet d'afficher directement le contenu de son smartphone sur l’écran, que nous n’avons malheureusement pas pu tester car ce dispositif n’est pas compatible avec tous les smartphones, ce qui constitue quand même un léger handicap. En revanche, pour la qualité des matériaux, on doit se contenter de plastiques durs non moussés peu flatteur.

Le Citroën Berlingo conserve ses atouts majeurs, surtout en termes d’espace. Les éléments fondamentaux sont là, comme les portes coulissantes et les avantages de la lunette arrière qui s’ouvre indépendamment (présent uniquement sur la finition Shine). Toujours aussi polyvalent et pratique, Citroën Berlingo Multispace propose une grande modularité des assises, avec trois sièges indépendants et extractibles à l’arrière. Les volumes de rangement sont conséquents avec notamment le Modutop, et les espaces utiles et astucieux qui séduisent tel que la trappe au-dessus du tableau de bord.

Prise en main et Confort intérieur

À l’avant, la position de conduite en hauteur qu’offre le Berlingo est agréable, la largeur du pare-brise et des vitres offre une très bonne visibilité, le tableau de bord est lisible et bien éclairé, on se familiarise plutôt assez vite avec l’ensemble du poste de conduite. Par ailleurs, la position des boutons des lève vitres électriques sur la console centrale et l’absence de commande supplémentaire de la vitre gauche pour le conducteur fait défaut à l’ergonomie intérieure, il est difficile d’atteindre le bouton lève vitre passager surtout en conduisant. Tout comme la position du frein à main trop collé à la banquette, ou encore la disposition légèrement élevée des accoudoirs qui ne facilite pas le posé du coude surtout pour le conducteur.

L'équipement intérieur est suffisant, ordinateur de bord, écran tactile multimédia de 7“ avec fonction Bluetooth et prise USB qui est placée, en dépit du bon sens, très loin du conducteur en bas de la console à gauche. Les commandes sous-volant facilitent les manipulations multimédias et le contrôle de vitesse avec le régulateur et limiteur intégré. Le passager avant profite également de la position haute du siège mais toujours sans poignée de maintien absente encore sur ce modèle restylé.

À l’arrière, la longueur des sièges a été réduite pour préserver le confort du conducteur quand les sièges sont rabattus, mais au détriment des passagers qui auront l’impression de voyager assis sur des petits tabourets, heureusement que l’espace aux genoux est par conséquent assez grand. Les vitres arrière qui s'entrebâillent déçoivent un peu.

Le véhicule est bien insonorisé dans l’ensemble, au profit d’une bonne qualité du son de l’autoradio.

Comportement et moteurs

Sur la route, le Berlingo Multispace restylé est assez confortable se reproche plutôt d’un monospace grâce à sa suspension, en plus du fait qu’il s’équipe du train avant issu de l’ancien C4 Picasso , ce qui lui offre un comportement routier sain et une bonne tenue de route, qui n’incite pas malgré ça à une conduite sportive.

Les versions testées sont équipées du bloc diesel 1.6 HDi 92ch associé à une boite manuelle à 5 rapports, présent également sur l’ancienne version, assez suffisant avec une bonne reprise, mais un 6e rapport serait le bienvenu surtout sur autoroute.

Finitions et tarifs

Le nouveau Berlingo restylé est actuellement disponible en 3 niveaux de finitions, Live, Feel XTR et Shine, cette dernière est la plus complète en termes d’équipements. Trois motorisations sont proposée, une en essence : 1.6l de 110ch, et deux motorisation en diesel, le 1.6 HDi 75ch, et la version testé avec le 1.6 HDi 92ch. Dans les mois à venir, Citroën Algérie compte introduire une quatrième motorisation diesel, il s’agit du 1.6 HDi de 112ch.

Coté tarifs, le Berlingo restylée Multispace s’affiche à des prix qui débutent à partir de 2 120 000 da TTC, et à 2 420 000 da TTC pour la version Shine 1.6l 92ch.

Bilan

Le Citroën Berlingo Multispace est un véhicule des plus pratiques en ville comme pour les trajets en famille. Bien équipé et assez confortable, il répond à tous les besoins actuels. Par rapport à la conjoncture de crise actuelle, les tarifs de lancement du Berlingo restylé restent acceptables.

Les ( + ) :
- L’espace intérieur
- Plus d’équipements
- Les nombreux rangements
- Position de conduite
- Comportement routier rassurant
- Bonne modularité

Les ( - ) :
- Restylage peu visible
- Manque d’ergonomie à l’intérieur
- Fenêtres arrière entrebâillantes
- Siège arrière peu confortable
- Qualité des matériaux l’intérieur
Rédacteur en chef
Grand passionné d’automobile depuis mon enfance, mon objectif au quotidien était de trouver le moyen d'arracher le volant à mon père. Lorsqu’on parle d’émotions motorisées, le rêve et l

Articles similaires

Commentaires facebook