Essais Auto

Essai Dacia Sandero Stepway Extrême MIB : Une bonne affaire qui roule !

Renault Algérie vient de lancer la commercialisation du son deuxième modèle Made in Bladi, il s’agit de la Dacia Sandero Stepway, proposée en deux motorisations : essence 1.6 MPi 80ch et en Diesel 1.5 dCi 85ch. Nous avons pu découvrir de plus prés ce modèle sortie des lignes de montage Renault d’Oran, à l’occasion des essais presse organisés par Renault Algérie, sur la liaison Oran-Tlemcen qui s’avère être un véritable banc-d’essais pour tester les nouvelles voitures.

Le deuxième modèle Renault assemblé en Algérie, à l’usine Renault Algérie Production (RAP) est une citadine aux allures de crossover nommée “Dacia Sandero Stepway”. Bien que le modèle soit déjà connu du grand public Algérien, puisqu-il est commercialisé chez nous depuis de nombreuses années, mais l’intérêt cette fois-ci et plus important puisqu’un non seulement c’est un produit Algérien, très équipé, mais aussi et surtout très abordable dans un marché qui connaît une vraie crise caractérisée par des prix plus qu'aberrants.

Les essais presse organisés par Renault Algérie nous ont permis de côtoyer ce véhicule de plus prés pendant deux jours, outre l’aspect design bien connu par tous, beaucoup de détails ont attiré notre attention et nous ont permis de découvrir les potentiels d’un tel produit lancé en production nationale. L’aspect extérieur du véhicule présente beaucoup d’avantage, c’est d’abord un design élégant, agressif mais accrocheur, avec 4081 mm de longueur, 1618 mm de hauteur (avec barre de toit), 1994 mm de largeur (avec rétroviseurs) et 2590 mm d’empattement, ce qui lui confère un intérieur assez spacieux. Ensuite, c’est le style Stepway, qui est très “SUV”, puisque sa garde au sol est relevée que la version normale, muni de protections de bas de caisse, barres de toit, passage de roues élargi et une canarde plus imposante.

À l'intérieur, la présence d’un grand écran tactile (7”) nous fait oublier qu’on se trouve à bord d’un low cost à la base! même si les plastiques sont durs, on n'est pas si déçu que ça. Le siège conducteur est réglable en hauteur, bon point, mais dommage que le manque de rembourrage en mousse se fait sentir. La disposition des lèves-vitres n’est pas très ergonomique pour le conducteur censé pouvoir contrôler chaque élément de son véhicule, il faut toute une acrobatie pour pouvoir faire monter ou descendre les vitres arrière, les boutons de commandes sont situé en bas, au milieu, derrière l’accoudoir central, qui lui aussi pose problème, en sachant que c’est un accessoire exclusif pour le Stepway MIB, qui au lieu de procurer du confort, gène pour le réglage des dossiers des sièges avant, pour boucler sa ceinture de sécurité et même pour manipuler lie frein à main. Faire un trajet assis à l’arrière n’est pas si désagréable que ça, mais on aurait se serait senti plus confortable si l’inclinaison de la banquette été moins raide.

Point très positif pour le Stepway MIB: le volume du coffre, qui est de 320 litres, avec la banquette fractionnelle en 2/3-1/3 facile à rabattre mais pas suffisamment pour laisser un sol plat, le volume de rangement passe à 1200 litres.

Le niveau d’équipement du Sandero Stepway MIB reste un de ces points forts, puisque l’idée ici c’est d’avoir une voiture pas chère avec un max d’équipements de confort et de sécurité. Un écran tactile de 7” avec système d’Infotainement Media Nav doté d’un écran tactile de 8 pouces (GPS avec cartographie de 18 wilayas, kit mains-libres, musique par le bluetooth et USB), climatisation, 4 vitres électriques, régulateur+limiteur de vitesse, radar de recul, rétroviseurs réglables électriquement, un volant en cuir, projecteurs antibrouillard, ABS et airbags frontaux et latéraux, un bon rapport qualité-prix.

Le nouveau Sandero Stepway MIB est proposé en deux motorisations, notre premier essai effectué sur la motorisation essence été un peu décevant, risque le 1.6 MPi 80ch n’offrait pas de réelles sensations de confort de conduite et manquait de reprise. une fois le véhicule mis en marche, les vibrations se font sentir mais rien de désagréable, au fil des kilomètres, la mauvaise insonorisation fait défaut surtout pour un moteur essence, et le bruit du vent qu’on entend peu être fatiguant. En ville, le véhicule a un bon comportement, avec un bon angle de braquage mais la direction reste un peu lourde. à bord de la version animée par le bloc diesel 1.5 dCi de 80ch, tout change, un comportement impeccable sur autoroute, plus rassurant avec une bonne reprise et de bonnes accélérations. Après environ de 180km de trajet, tous les passagers, même à l’arrière ont été satisfaits du voyage .

Notre avis

Le choix de la Dacia Sandero Stepway comme deuxiéme modèle assemblé à l’usine Renault Production Algérie d’Oran est très nettement un peri gagnant, puisque le véhicule a un très bon rapport qualité-prix dans un marché qui connait une réelle crise qui se répercute sur les prix des voitures neuves. Très équipé et proposé en deux motorisations, le Stepway MIB possède tous les atouts d’un leader dans son segment, et pourrait dépasser ses concurrentes et pas uniquement du low cost.

Les plus :
- Son prix reste son atout majeur.
- Design très attractif et moderne.
- Espace intérieur + Espace de rangement et surtout le volume du coffre.
- La garde au sol qui lui donne un aspect crossover.
- Bien équipé, en confort et en sécurité
- Disponibilité du GPS sur un écran tactile et simple d’utilisation.
- Comportement routier satisfaisant , surtout pour la version dCi.

Les moins :
- Insonorisation qui n’est pas au top, surtout les bruits du vent lors des trajets.
- Dossier de la banquette arrière pas très inclinée
- Emplacement du bouton des vitres électriques
- Emplacement de la boite à fusible sous le capot, impossible à ouvrir.
- Emplacement manette ouvre capot

Pour rappel, le Dacia Sandero Stepway Extreme MIB est proposé à 1 499 000 da TTC pour la version essence 1.6 MPi 80ch, et à 1 659 000 da TTC pour la version diesel 1.5 dCi 85ch, disponible sur tout le réseau Renault Algérie, et éligible au crédit à la consommation.

Pour consulter les fiches techniques détaillées du Dacia Sandero Stepway Extreme MIB , cliquez ici.
Rédacteur en chef
Grand passionné d’automobile depuis mon enfance, mon objectif au quotidien était de trouver le moyen d'arracher le volant à mon père. Lorsqu’on parle d’émotions motorisées, le rêve et l

Articles similaires

Commentaires facebook