Essais Auto

Essai du Mahindra Genio : l’outsider du segment

Après plusieurs décennies d’expérience dans le monde des utilitaires, le constructeur indien Mahindra nous dévoile son Genio, dernier né de la gamme, un pick-up venu tout droit du sous-continent et qui compte se frayer un chemin dans un environnement hostile, où une hiérarchie est déjà instaurée dans le marché national, alors que vaut vraiment ce Genio et possède-t-il les moyens de ses ambitions ?



Esthétique

Comme à son habitude, Mahindra reprend une formule simple et déjà éprouvée, prendre un modèle précis et le décliner par la suite en plusieurs versions, le Genio ne déroge pas à la règle et emprunte la plateforme et quelques traits de la face avant du monospace Xylo, mais la comparaison s’arrête là vu que les deux véhicules n’ont pas la même vocation.

Nous avons essayé le modèle simple cabine, et dès le premier coup d’œil le pick-up laisse une impression de monumentalité, impression accentuée par un gabarit aux proportions inégales, bien que la longueur totale de 5,3 m soit dans la moyenne du segment, mais la garde au sol haute de 20cm et la cabine qui culmine à 1,9m de hauteur donnent à ce pick-up un look massif, on pourrait croire que les marchepieds disposés sur les côtés de la cabine font office de gadget, pourtant ils sont quasiment indispensables pour atteindre la cabine.

Le dessin de la face avant vient suivre le sillage de la nouvelle identité stylistique de la marque, les optiques élargies sur les côtés extérieurs qui débordent sur les ailes, le bouclier muni de lames horizontales et accueille les feux anti-brouillard aux extrémités, également la calandre imposante qui amorce le tracé de deux nervures sur le capot jusqu’aux montants, pas de quoi faire retourner les têtes mais le tout donne une allure assez agressive, par contre le profil manque cruellement d’identité où le porte-à-faux et la benne viennent distordre la ligne d’ensemble.

Intérieur

Place à l’habitacle, on prend place sur des sièges d’assez bonne facture, l’assise est confortable et malgré la présence de la benne le dossier est inclinable et laisse place à quelques rangements derrière, la position de conduite est surélevée et garde une bonne visibilité grâce à une grande surface vitrée, on pouvait s’attendre à un intérieur rustique mais la couleur beige qui domine la planche de bord atténue cette appréhension, pas sûr que ce soit le bon choix pour un utilitaire d’ailleurs, par contre les assemblages et la finition restent nettement en dessous par rapport à la concurrence, ce n’est pas l’apanage d’un utilitaire certes, mais Mahindra peut mieux faire sur ce volet.

Conduite

Sur route, le nouveau moteur CRDe 2.2l de 120 chevaux qui résulte de la collaboration de Mahindra avec le groupe d’ingénierie autrichien AVL se dévoile comme étant l’atout majeur de ce Genio, assez coupleux dès le bas régime avec ses 290Nm à 2000tr/min, il impressionne par son efficacité et se montre agréable à utiliser que ce soit en ville ou sur route, autre élément relevé est le confort perçu à l’intérieur, les suspensions gomment la majorité des (nombreuses) irrégularités de nos routes, en revanche les vibrations viennent troubler le conducteur à partir de 80km/h, en ce qui concerne la tenue de route ce Genio n’a vraiment pas à rougir, là où nombreux pick-ups souffrent d’un train arrière baladeur à vide, il sort avec les honneurs et préserve une direction saine, notons un freinage plutôt bon grâce à l’ABS de série mais une boite accrocheuse, disons que la conduite de ce Genio se rapproche plus d’un SUV que d’un utilitaire pur et dur.

Parlons utilitaire justement, nous avons prêté le Genio à Samir, entrepreneur de son état et propriétaire de plusieurs pick-ups pour les besoins de sa profession, afin de recueillir l’avis d’un professionnel avec un vécu pratique, partant du cliché du produit « hindou » il fut surpris dès les premiers mètres parcourus, le confort général et la puissance du moteur interpellent notre entrepreneur, il est même carrément séduit par la taille et la capacité de la benne qui dépassent largement les standards sur quoi il avait l’habitude de travailler, cependant il a noté les mêmes manquements que nous avons évoqué plus haut, et quant à la question cruciale « pourriez-vous passer à l’achat » il sort l’inévitable argument de la fiabilité, un critère déterminant qui demeure inconnu sur ce véhicule, même s’il reconnait la supériorité du Genio sur de nombreux points, les réserves émises peuvent paraitre légitimes.

Conclusion

Ce Genio illustre les progrès faits par Mahindra dans plusieurs domaines, il constitue une offre tout à fait crédible grâce à son rapport qualité/prix assez intéressant, un grand pick-up confortable et puissant, pouvant charger plus de 1200kg et comportant l’essentiel en équipements comme l’ABS et la climatisation, le tout pour un prix de 1 500 000 DA pour la version simple cabine, et 1 700 000 DA pour celle double cabine, pour conclure il pourrait être la solution pratique pour de nombreux professionnels à la recherche d’un pick-up abordable et fonctionnel.

PLUS

-Moteur 2.2 CRDe réussi
-Confort de suspension
-Benne grande et « utile »

MOINS

-Qualité de finition
-Habitacle mal isolé
-Boite accrocheuse
pour consulter la fiche technique compléte du Mahindra Genio cliquez ici :

Annexe

Comme le constructeur Mahindra reste méconnu en Algérie par le grand public, une petite brève historique s’impose, la firme est fondée en 1945 et se consacre au monde automobile dès 1947, au fil des années le groupe élargit ses activités et sévit dans des domaines aussi variés tels que l’aéronautique, la défense, l’équipement industriel ou la finance, rien que ça !
Aujourd’hui Mahindra est le premier constructeur indien en termes de ventes (dépassant son rival historique Tata en 2011), le groupe a racheté le constructeur coréen SsyangYong et ambitionne même de se consacrer au segment premium en Inde, déjà présent dans une centaine de pays, Mahindra illustre fort bien le dynamisme économique du sous-continent.

Articles similaires

Commentaires facebook