Actualité

FCA propose une fusion historique à Renault

Les alliances et les fusions dans le secteur automobile redessinent le future du marché mondial de l'automobile. Après l’acquisition de Vauxhall et Opel par le groupe PSA, voici son concurrent français, Renault, qui compte élargir ses marque à travers une fusion probable avec le constructeur italo-américain FCA (Fiat Chrysler Automobiles).

Après l'alliance entre Renault, Nissan et Mitsubishi. Le losange vient en effet d'annoncer avoir reçu une proposition de FCA concernant une potentielle fusion à 50/50. Cette fusion entre Renault et FCA pourrait donner naissance au troisième plus grand groupe automobile mondial, derrière Toyota et Volkswagen, dépassant ainsi le géant américain General Motors.

Ce projet de fusion constitue une belle opportunité pour la firme au losange pour faire face à des défis technologiques considérables auxquels est confrontée l'industrie automobile: le véhicule électrique, le véhicule autonome, le véhicule connecté, profitant du système électrique de Renault et de l'expertise du FCA dans la catégorie des véhicules SUV, et il permet aussi de dégager des synergies nécessaires pour investir dans ces technologies, mélanger les cultures française et italienne, avec une possibilité de vendre plus 15.6 millions de véhicules par an.

Pour rappel FCA, c’est : Fiat, Chrysler, Alfa Romeo, Lancia, Abarth, Maserati, Dodge, Jeep, Fiat Professional, Ram Trucks, SRT, Mopar, VM Motori, Teksid, Comau et Itedi. Renault-Nissan-Mitsubishi c’est : Renault, Nissan, Mitsubishi Motors, Renault Samsung Motors, Dacia, Lada AvtoVAZ, Alpine, Infiniti, Datsun et Venucia. La nouvelle entité proposée par le groupe FCA serait détenue à 50% par les actionnaires du constructeur italo-américain et à 50% par ceux de Renault, pour cela la fusion est considérée comme très compliquée et prendra plus d'un ans pour la réaliser en ce qui concerne les sites et les unités de production.

Articles similaires

Commentaires facebook