Actualité

Groupe Renault : une perte historique de 8 milliards d’euros en 2020

Le constructeur automobile français, Renault, a enregistré une perte historique de 8 milliards d’euros au cours d’une année 2020 marquée par la crise liée au coronavirus et les confinements qui ont provoqué une chute des ventes de voitures dans le monde, selon des résultats publiés vendredi 19 février 2021.

Ces résultats catas­trophiques étaient prévisibles, en effet, cette chute historique s’explique principalement par la contribution du partenaire japonais Nissan, détenu à 43 % par Renault : il a pénalisé le groupe au losange à hauteur de 4,9 milliards d’euros.

Au premier semestre, le groupe avait enregistré une perte de 7,3 milliards d’euros, mais il a limité la casse au second, avec une perte de seulement 660 millions d’euros et un chiffre d’affaires en recul de 8,9 %.

Le constructeur au losange a vu ses ventes plonger de 21,3 % sur l’année, avec moins de 3 millions de véhicules vendus sur un marché automobile en chute libre.

Pour rappel, Renault compte améliorer ses marges en vendant moins de voitures et en faisant des économies, selon son plan "Renaulution" dévoilé en janvier 2021. Renault veut aussi renforcer son offre hybride e-Tech et multiplier les ventes de ses voitures électriques. D'autre part, l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a approuvé le principe de la désignation de différentes parties du monde comme "régions de référence". Chaque entreprise se concentrera ainsi sur ses régions clés "dans le but d'être parmi les plus compétitives et de servir de référence aux autres.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook