Actualité

Première participation de IRIS TYRES au SEMA SHOW 2019 à Las Vegas

Après seulement 5 mois de sa mise en exploitation, IRIS, le producteur des pneus 100% made in Algeria, vient de marquer, avec succès, sa première participation au SEMA SHOW dans son édition 2019, tenue du 05 au 08 novembre à Las Vegas (USA).

C’est sur un stand de 83 m² que IRIS a présenté l’ensemble de sa gamme de pneumatiques (SEFAR, ECORIS, AURES et STORMY), dans le but de promouvoir son produit à l’étranger et continuer à développer sa stratégie d’exportation.

Cette participation vient renforcer l’objectif d’internationalisation de la marque dont le processus a déjà débuté en Europe.

En effet, en plus de la satisfaction du marché local, IRIS projette de consacrer 50% de sa production globale à l’export, sur un plan incluant les 5 années à venir.

Pour rappel, la marque a déjà participé, cette année, aux plus grandes manifestations et foires spécialisées dans le domaine du pneumatique, dans le monde, à savoir : à l’AUTOMECHANIKA DUBAÏ en juin ainsi qu’au CITEXPO à Shanghai en août.

IRIS continuera en 2020 à conquérir de nouveaux marchés et de nouveaux consommateurs dans le monde, en réservant sa présence dans les plus grandes manifestations internationales de l’activité pneumatique. IRIS a déjà confirmé sa présence à l’évènement incontournable du secteur : THE TYRE, qui se tiendra à Cologne (Allemagne), au mois de juin 2020.

IRIS sera présente à la Foire de la Production Nationale au mois de décembre, à Alger et continuera à faire découvrir l’ensemble de sa gamme et ses nouveautés aux clients algériens, tout en expliquant les procédés de production et en sensibilisant le consommateur à l’importance d’un pneu de qualité pour la sécurité routière. 

Le complexe de production ainsi que les pneus IRIS sont régis par un système de management de qualité et de l’environnement selon l’ISO 9001:2015 , ISO 14001:2015 et IATF 16949:2016. Cette dernière est spécifique à l’industrie automobile.

Rédacteur
Passionné par le monde de l’automobile depuis l’enfance, grand amateur de mécanique, j’ai démonté mon premier moteur à 13 ans et depuis avoir les mains pleines de cambouis et le travail bien fait me procurent un grand sentiment de satisfaction, et aujourd’hui j’ai réussi à faire de ma passion mon métier

Articles similaires

Commentaires facebook