Actualité

PSA Peugeot-Citroën devient à 14% chinois.

Le constructeur chinois DongFeng connu essentiellement chez nous pour ses mini truck qui imitent vulgairement le dessin de la calandre – plus exactement les moustaches- de la noble marque à l’hélice BMW. Celui qui se veut être l’un des plus important constructeur automobile chinois vient d’injecter 800 millions d’euro dans les caisses du premier groupe automobile Français PSA, ce qui lui à valu 14 du capital de ce dernier. Pour finaliser la transaction, l’état français fait de même et relance d’exactement de 800 millions d’euro pour acquérir également 14 de PSA. Au final la famille Peugeot, DongFeng et l’état Français se retrouve à part égale dans le capital du groupe.

Cette transaction, si nécessaire pour Peugeot-Citroën, est la conséquence des turbulences qui ont frappées de plein fouet le groupe automobile Français et qui s’est, définitivement, vu fragilisé par les pertes enregistrées en 2012 mais également en 2013, elle s’élèvent, consécutivement à 5 et à 2. 3 milliards d’euro. A la peine sur la plupart des marchés internationaux et pas des moindre, comme les marché Brésilien et Russe, absent des marchés nord Américain, à cela s'ajoute la conjoncture, jusque là, délicate du marché européen, le constructeur français se devait de trouver une issue de secours. La concrétisation de ce pacte financier permet au groupe PSA de facilement accéder aux banques chinoises et donc à un soutient financier important.

Articles similaires

Commentaires facebook