Univers Auto Moto

Tout ce qu'il faut savoir sur l'AdBlue

L'AdBlue est un additif installé sur les moteurs diesels qui permet de réduire les émissions de monoxyde d’azote. De nos jours, certains automobilistes entendent le mot AdBlue sans savoir parfois qu'est-ce que c'est et si cela concerne leurs voitures. Nous allons vous expliquer à quoi sert ce produit et comment l’utiliser.

Qu’est-ce que l’AdBlue ?

C'est un Fluide d'Echappement Diesel (FED) ou en anglais Diesel Exhaust Fluid (DEF), aussi appelé AdBlue (marque déposée) ou BlueTec. Il a comme objectif de réduire le volume d'oxydes d'azote (NOx) qui s'échappe des pots d'échappement des véhicules à moteur Diesel, et comme le carburant il nécessite des mises à niveau régulières. L’AdBlue est une solution aqueuse composée à 32,5% d’urée et à 67,5% d’eau déminéralisée.

A quoi sert l’adblue ?

Il s'agit d'une solution développée pour les moteurs diesels de nouvelle génération qui sont équipés d’un système SCR (Selective Catalytic Reduction, en français Réduction Catalytique Sélective), pour la réduction des émissions polluantes. Les gaz d’échappement non traités contiennent des oxydes d’azote (NOx), qui sont polluants atmosphériques dangereux. Cette solution transforme les oxydes d'azote (NOx) en eau et en gaz inoffensif. Elle concerne les véhicules particuliers et les poids-lourds.

Comment fonctionne l’AdBlue ?

L’AdBlue est un additif. Mais contrairement à beaucoup d’autres, il ne se mélange pas directement au gasoil. Les véhicules fonctionnant avec de l’AdBlue sont équipés d’un réservoir spécifique qu’il faut remplir. L’AdBlue produit une réaction chimique lorsqu’il est injecté aux gaz d’échappement, à l’intérieur du catalyseur d’un moteur diesel qui permet de réduire significativement les émissions polluantes des gaz d’échappement. L’AdBlue contient de l’urée. À de hautes températures, l’injection d’urée aux gaz d’échappement provoque la formation d’ammoniaque. Ceci engendre une réaction chimique qui décompose tous les oxydes d’azote (NOx) toxiques en vapeur d’eau (H2O) et en azote (N) inoffensifs pour l’environnement.

En cas de panne sèche, que se passe-t-il ?

Selon les marques, un véhicule diesel consomme 1 litre de liquide tous les 1.200 km. Un faible niveau d'AdBlue provoquera l’allumage d’un voyant de défaut sur le tableau de bord. S'il n'y a plus d'AdBlue, le véhicule pourra subir une perte de puissance et passer en mode dégradé jusqu'à 40%. Sur certains modèles, le véhicule ne démarrera tout simplement pas.

Pourquoi la suppression d'AdBlue ?

Il peut arriver que certains automobilistes décident de supprimer le système AdBlue à cause de son coût élevé.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook