Sécurité ferroviaire: Accélération de la suppression des passages à niveau, en raison des accidents provoqués.

Publié le : 8 Novembre 2018 - 808 lectures
Sécurité ferroviaire: Accélération de la suppression des passages à niveau, en raison des accidents provoqués.
Le ministre des Transports et des Travaux publics a appelé, mercredi à Alger, l’Agence nationale d'études et de suivi des réalisations ferroviaires (ANESRIF) à accélérer le programme de suppression des passages à niveau du réseau ferroviaire en raison des accidents provoqués.

Intervenant lors d’un point de presse en marge du séminaire sur "les passages à niveau: Risques et enjeux humains et matériels", le ministre a fait savoir que 131 "points noirs", c'est-à-dire les passages à niveau les plus dangereux, avaient été recensés en collaboration avec les services de sécurité dont la gendarmerie nationale, précisant que plus de 80 de ces points ont été supprimés, sachant que le nombre global des passages à niveau sont au nombre de 650. Selon lui, le reste des suppressions des "points noirs" sera pris en charge progressivement en fonction de l’enveloppe financière disponible.

Sur ce point, il a précisé qu’entre 2013 et 2018, il a été enregistré près de 1370 accidents au niveau des passages à niveau, qui ont causé 317 décès et 498 blessés.

APS La Rédaction
Sécurité ferroviaire: Accélération de la suppression des passages à niveau, en raison des accidents provoqués.

Commentaires