(Vidéo) Ouyahiya sur les prix "sortie usine" et l'avenir des véhicules assemblés en Algérie

Publié le : 14 Avril 2018 - 18733 lectures
(Vidéo) Ouyahiya sur les prix "sortie usine" et l'avenir des véhicules assemblés en Algérie
Lors de la conférence de presse animée ce matin au Centre international des conférences (CIC) à Alger, le Premier Ministre, Mr Ahmed Ouyahiya revient sur la liste des prix "sortie usine" publiée sur le site du ministère de l'industrie et la polémique créée depuis qui a touché les différents acteurs du secteur, et déclare que les prix annoncés sont inférieurs au prix de vente finals , ce qui est normal, puisque cela représente une marge légitime, cela dit, ce fait a permis aux algériens de prendre conscience de la spéculation exercés sur ces prix.

Cette spéculation "temporaire" qui, selon le premier ministre, est "dû au processus du passage de l'importation des véhicules qui avait atteint les 600 000 véhicules/an, que nous avons réussi à bloquer, vers l'assemblage ou le montage des véhicules localement. Les usines actives aujourd'hui produisent une quantité insuffisante certes, nous atteindrons les 200 000 à 250 000 unités à l’horizon 2020, ce qui va contribuer à créer et faire renaître la concurrence entre les marques au profit du client final qui pourra bénéficier d'un produit répondant à ses besoins selon son budget. Les choses vont changer graduellement, c'est une question de temps", "Si le gouvernement n'a pas procédé à cette transition, au blocage des importations des véhicules neufs, aucun constructeur n’aurait pensait un jour à investir dans l’industrie automobile en Algérie. Cela va prendre un peu de temps pour que la production locale puisse se substituer complétement à l'importation. ".

Faris Bouchaàla
(Vidéo) Ouyahiya sur les prix "sortie usine" et l'avenir des véhicules assemblés en Algérie

Commentaires