Actualité

CUPRA inaugure le premier Flagship Store de son histoire au Mexique

CUPRA démarre ses moteurs au Mexique. Dans le cadre de sa stratégie d'expansion, la nouvelle marque fait ses débuts dans le pays en ouvrant le premier Flagship Store de son histoire et en lançant la CUPRA Ateca sur ce marché.

CUPRA a choisi la ville de Mexico pour ouvrir son premier Flagship Store CUPRA au monde. Un espace exclusif dédié à la marque dans lequel les amateurs d’automobile peuvent vivre une expérience unique. Dans le même temps, la nouvelle marque a ouvert six corners CUPRA au sein de son réseau de concessionnaires SEAT au Mexique.

Le Flagship Store de CUPRA a pignon sur rue avec une surface de 300 mètres carrés, et un design contemporain inspiré des valeurs de la marque, à savoir l'originalité, la sophistication et la performance. L'open-space offre une surface suffisante pour accueillir jusqu'à six véhicules et une équipe composée de quatre Experts CUPRA et d’un Directeur commercial.

Le premier Flagship Store de CUPRA est situé à Colonia Roma, l'un des quartiers les plus huppés de la ville de Mexico. Equipé d'une zone « d'expérience numérique » avec un écran de 85 pouces et des tablettes pour que les clients puissent configurer leur prochaine voiture, il dispose aussi d'un présentoir avec différents types de sellerie. Il propose également une zone dédiée au sport automobile dans laquelle la CUPRA TCR sera exposée, sans oublier une sélection de produits et accessoires dédiés à la compétition. Un espace avec un accès direct à la rue est dédié à la livraison de voitures neuves et aux essais des modèles. Enfin, le Flagship Store CUPRA dispose également d’un corner SEAT avec un des modèles d'exposition du constructeur.

Les pilotes CUPRA Mattias Ekström et Jordi Gené, ainsi que les ambassadeurs de la marque, Fernando Belasteguín et Pablo Lima qui participent cette semaine au Mexico Open 2019 World Padel Tour, ont également assisté à l'inauguration.

Rédacteur
Passionné par le monde de l’automobile depuis l’enfance, grand amateur de mécanique, j’ai démonté mon premier moteur à 13 ans et depuis avoir les mains pleines de cambouis et le travail bien fait me procurent un grand sentiment de satisfaction, et aujourd’hui j’ai réussi à faire de ma passion mon métier

Articles similaires

Commentaires facebook