Actualité

Des membres de l'APN plaident pour les véhicules Diesel

Les membres de la commission des finances et du budget à l'Assemblée populaire nationale (APN) ont entamé le débat du Projet de loi de finances (PLF) pour 2020, après la présentation d'un exposé sur les mesures contenues dans le texte par le ministre des Finances, Mohamed Loukal.

Selon un article publié sur le site d'Echourouk, lors de la séance-débat, la majorité des membres de la commission ont proposé d'élargir la licence d'importation des véhicules de moins de trois ans aux véhicules Diesel, alors que le projet de loi propose que cette mesure soit limitée aux moteurs essence.

Cette éventualité a été déjà abordée par le ministre du commerce, Saïd Djellab, qui avait précisé que cette mesure à autoriser l’importation des véhicules d’occasion de moins de trois ans concerne uniquement les véhicules essence et non diesel.

D'autre part, la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zahra Zerouati, a précisé que tous les pays du monde avaient mis en place des agendas pour se débarrasser des véhicules à moteur diesel à l'horizon 2040, et les remplacer par d'autres fonctionnant au GPL ou électriques. Elle a aussi mis l'accent sur les engagements de l'Algérie, à l'échelle internationale, dans le cadre du plan national Climat, qui astreint tous les secteurs à aller vers le GPL et les véhicules électriques.

Entérinée par le Conseil des Ministres, l’importation des véhicules d’occasion ne concerne que la motorisation “Essence”, le citoyen devant le faire à leurs propres frais, et dans le respect des normes et standards internationaux, notamment la protection de l’environnement, précise le PLF 2020.


Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook