Actualité

La DS7 Crossback décroche le prix du « Plus Bel Intérieur »

A l’occasion de la soirée d’ouverture de la 33ème édition du Festival Automobile International qui s’est tenue hier dans le cadre prestigieux de l’Hôtel des Invalides à Paris, Thierry Métroz, directeur du Style DS, recevait le « Grand Prix du Plus Bel Intérieur » pour sa dernière création DS 7 CROSSBACK.

Présenté en première mondiale au salon de Genève 2017, la DS 7 CROSSBACK porte tous les attributs du langage de style et les identifiants sur lesquels les designers DS travaillent depuis plusieurs années. Le département du style a mis tout son savoir-faire dans ce modèle de nouvelle génération, qui porte par ailleurs tous les codes stylistiques des futurs modèle de la marque DS. Directement inspiré des concept-cars DS Divine et DS E-TENSE, la DS 7 CROSSBACK affirme l’identité de la marque DS, son statut, son raffinement et sa technologie.

Contemporain, avec ses deux écrans de 12 pouces, et chic, son intérieur présente plusieurs exclusivités, comme par exemple le « point perle », qui est une surpiqûre décorative qui crée des petits points en forme de perle sur la planche de bord et les panneaux de porte. Sa validation technique (test de frottement et d’abrasion) a demandé plus de 4 ans de travail aux équipes de DS et aux équipementiers. Un tel procédé est aujourd’hui unique dans le monde automobile.

La marque DS utilise deux sortes de cuir; un grainé et un Nappa à l’aspect plus lisse, mais aussi un « Art Leather », qui est un Nappa patiné. Portés en grande série avec le concours de fournisseurs, ces matériaux exclusifs sont réservés aux habitacles les plus raffinés tels que ceux des DS 7 CROSSBACK. Parfois, ce sont les équipes design de la marque qui apportent de nouveaux matériaux ou de nouvelles méthodes aux fournisseurs, comme par exemple les peaux utilisées pour confectionner les sièges au motif bracelet de montre, cette dernière est une confection exclusive aux modèles DS créée par les maîtres selliers de la marque.

Autre savoir-faire : le guillochage. Ce procédé, qui date du XVIe siècle, consiste à embellir la surface d’une matière en créant des lignes qui se croisent et s'entrecroisent. Ce type de décoration, généralement réservé aux montres haut de gamme en raison de leur complexité, s’applique désormais au monde automobile grâce à la marque DS. Par exemple, à bord de DS 7 CROSSBACK, il peut être admiré de l’aluminium guilloché façon « clous de Paris », qui est un ornement qui consiste à reproduire des petits clous à têtes pyramidales, séparés par des sillons. D’une manière plus générale, la thématique « clous de Paris » se retrouve à divers endroits de l’habitacle, pour une unité de style et un raffinement poussés.

Rédactrice Web
Une touche de féminité dans ce monde d’auto ! J’ai intégré l’équipe Autobip en septembre 2015, après un cursus en communication Graphique. Le domaine rédactionnel m’était familier

Articles similaires

Commentaires facebook