Actualité

La finale du Red Bull Car Park Drift aura lieu le 1 septembre prochain à Istanbul et en direct sur la page Facebook de Autobip

Le Red Bull Car Park Drift, dont les qualifications ont débuté au Koweït le 1er février dernier, annoncera son King Of Drift 2019 lors de la finale qui se tiendra le 1er septembre 2019 dans la zone d'événement de la municipalité métropolitaine d'Istanbul, Maltepe. 12 pilotes ainsi que les 5 pilotes titulaires du Wild Card de 15 nationalités différentes se disputerons le titre ! 

Nos lecteurs pourront suivre la finale en direct sur notre page Facebook à partir de 11H30 (heure locale)

L'histoire du drift remonte aux années 1960 sur des routes sinueuses de montagne japonais. Un groupe de coureurs partageant les mêmes idées ont décidé de battre leurs records d’un point A à un point B à la limite d'adhérence de leurs pneus en virages serrés. Cela n'a pas aidé pour leur record de temps mais ça a évolué vers une discipline totalement différente. Le drift était né et en 1970, elle fut incluse dans le prestigieux All Japan Touring Car Championship. Où chaque coureur poussait ses limites plus loin que son prédécesseur, résultant à d’impressionnants exploits, redéfinissant le terme du contrôle. Il a fallu 20 ans ce sport automobile pour prendre son envol. Des pays comme le Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Chine ont fait du drift un sport à part entière.

En 2005, un manager de Red Bull a découvert la fièvre du drift dans un parking à Hong Kong et depuis la discipline fait des étincelles au Moyen Orient !

Le Liban a accueilli le premier événement Red Bull Car Park Drift en 2008 sur le parking du City Mall, permettant à tous les drifteurs de mettre leurs compétences à l'épreuve, et a placé le projecteur sur le champion du rallye Abdo Feghali faisant de lui une légende du drift. Mais le premier à avoir été couronné King Of Drift fut Michel Feghali.


Rédacteur
Passionné par le monde de l’automobile depuis l’enfance, grand amateur de mécanique, j’ai démonté mon premier moteur à 13 ans et depuis avoir les mains pleines de cambouis et le travail bien fait me procurent un grand sentiment de satisfaction, et aujourd’hui j’ai réussi à faire de ma passion mon métier

Articles similaires

Commentaires facebook