Actualité

La Nouvelle ŠKODA Octavia reçoit 5 étoiles aux tests EuroNCAP

La quatrième génération de la ŠKODA  Octavia a obtenu la note maximale de 5 étoiles lors des tests effectués par le programme européen indépendant d’évaluation des nouveaux véhicules (EuroNCAP)

La ŠKODA OCtavia dans ses version Combi et Berline ont passer avec succès le programme européen indépendant d’évaluation des nouveaux véhicules (EuroNCAP) en décrochant la note maximale de 5 étoiles. L'Octavia s’est particulièrement bien comportée dans le domaine de la protection des enfants à bord avec un score de 88%. Dans la catégorie Protection des occupants adultes l’Octavia a obtenu 92%, et enfin un score à 79% pour ses systèmes d’assistance.

Parmi les nombreux systèmes d’assistance disponibles dans la nouvelle OCTAVIA, l’assistance de prévention des collisions, le Turn Assist (l’aide au virage) et l’avertissement de sortie du véhicule sont inclus pour la toute première fois dans une ŠKODA. En ville, le Front Assist, qui assure une protection prédictive des piétons et des cyclistes, utilise des signaux visuels et sonores et un ralentissement du véhicule en cas d’urgence. Le détecteur d’angles morts (Side Assist) avertit le conducteur des véhicules approchant par derrière ou qui sont dans l’angle mort jusqu’à 70 m, et peut ainsi aider efficacement à prévenir les éventuels accidents sur les autoroutes. S’il est impossible d’empêcher un accident de se produire malgré les nombreux systèmes d’assistance, le système de protection des passagers (Crew Protect Assist) prépare la voiture ainsi que ses occupants à l’imminence d’une collision en resserrant les ceintures du conducteur et des passagers, en fermant les fenêtres en gardant un espace de 5 cm, et le toit ouvrant. En cas de collision, conducteur et passagers sont également protégés par neuf airbags maximum, dont un airbag de genou conducteur et des airbags latéraux arrière. A la suite d’une collision, le système de freinage anti-multicollisions s’active pour amener le véhicule à réduire l’impact de collisions additionnelles en cas de perte de contrôle.

Rédacteur
Passionné par le monde de l’automobile depuis l’enfance, grand amateur de mécanique, j’ai démonté mon premier moteur à 13 ans et depuis avoir les mains pleines de cambouis et le travail bien fait me procurent un grand sentiment de satisfaction, et aujourd’hui j’ai réussi à faire de ma passion mon métier

Articles similaires

Commentaires facebook