Actualité

Les entrailles de Renault Algérie au salon auto d’Oran

Lors de cette foire d’Oran Autowest, tout occasion est bonne pour mettre en valeur ses beaux véhicules exposant leurs gadgets divers, leurs originalités ou encore leurs designs. En ce qui nous concerne, autant nous aimons couvrir les grands courants au Salon de l'auto d’Oran chaque année à savoir les lancements importants, concepts éclos, présentations diverses, etc., autant nous réservons une place toute spéciale à la critique de ce qui se passe réellement lors de ces évènements. Pour cette part de la critique auto du Salon d’Oran, Renault attire tout particulièrement notre attention.

Renault Algérie, avec ses 67 653 unités vendues en cette année, juste derrière sa devancière Renault avec plus de 68 558 véhicules vendues, se fourvoie de toute les stratégies de marketing possible pour rattraper cette franchise de 1000 unités qui la sépare de sa rivale. Toutefois, et bien que Renault ait opté pour le Captur à mettre en valeur sur un piédestal, les incontournables de la marque ne chôment pas. Les Campus, Symbole et Kangoo font toujours l’unanimité aux yeux de la société algérienne.

Autan de visiteurs qui prennent le stand de Renault comme destination, 4 personnes sur 5 s’intéressent soit à la campus, à la Symbole ou au Kangoo en premier lieu qu’au Captur bien exposé sur un podium. Serait-ce là le point de faillibilité de Renault qui lui l’écarte chaque jour un peu plus de la première place du meilleur vendeur en Algérie ? Miserait-elle pour ne pas dire jouer gros sur un véhicule qui ne s’accommode pas avec l’esprit automobiliste et la culture auto de notre société ? Une chose peut être cependant sûre : l'industrie automobile n'est visiblement pas à court de solutions même sur un marché aussi serré, mais il y a tout lieu de se demander si cette quête de la première place préoccupe Renault Algérie plutôt que la satisfaction de sa clientèle qui devrait demeurer l’objectif central.

Tout le contraire de Dacia, avec ses 4 véhicules présents sur le stand dont le Logan MCV, lancé il y a trois jours de cela à la foire même d’Oran, bien mis en évidence mais qui surplomb, quant à lui, plus d’attentions contrairement au Captur. C’est bien évidemment le temps fort des salons sur le plan médiatique, une occasion pour Renault Algérie de mettre au premier rang les modèles que notre société devrait commencer à explorer.

En théorie – et sur les prototypes de recherche – les modèles commercialisés par Renault Algérie conclue l’enquête de consommation pour le marché automobile, mais qui s’adaptent plus ou moins à une tranche spécifique de la société. Les deux gammes de Renault Algérie, dont la Dacia, font figure de bons efforts fournis pour une stratégie marketing qui encourage le constructeur à évoluer plusieurs pistes d'application.

Articles similaires

Commentaires facebook