Actualité

Marché Automobile Algérien : Contexte du retour à l’importation

Le gouvernement algérien vient de décider le retour à l’importation de véhicules neufs touristiques via les concessionnaires, quelles perspectives attendre pour le marché algérien ?

Le marché mondial de l’automobile est quasiment au point mort à cause de la pandémie de Covid-19, avec des usines à l’arrêt ou redémarrant à peine, des stocks de véhicules neufs invendus, des salons automobiles annulés les uns après les autres. L’automobile mondiale, à l’image des autres secteurs, vie une véritable crise.

Loin de cette triste réalité, l’après Coronavirus est déjà en marche et le secteur automobile mondial ne déroge pas à la règle. Le premier levier de dynamisation est bien évidemment le prix. Les remises sont déjà là, dans les marchés ou l’offre est supérieure à la demande, soit un peu partout dans le monde.

Dans cet univers, délicat pour les marques mais fort intéressant du coté de l’acheteur. L’Algérie vient de décider de réimporter des véhicules touristiques neufs. Naturellement, la possibilité offerte aux concessionnaires d’importer à ce moment précis est bienvenue, il reste à savoir ce que cela pourrait apporter au marché algérien.

Beaucoup de questions sont encore sans réponses, quant à la manière dont cette importation se fera. Quel concessionnaire importera telle ou telle marque ? Quel sera le niveau de taxation douanière ? Quelles seront les quantités importées ? Quelles seront les carburants et les normes d’anti-pollution choisis ? Quels seront les normes de sécurité choisies ? Les interrogations possibles sont quasiment infinies, tant qu’aucune information supplémentaire n’est annoncée.

Personne ne peut donc dire si ça sera bénéfique ou pas pour le marché algérien et pour le consommateur algérien. Ce que l’on peut dire néanmoins, c’est que cette décision arrive au bon moment au regard de l'état du marché mondial. La relance du marché algérien de l’automobile demeure évidemment possible, à condition de trouver la bonne formule. C’est là ou se trouve la plus grande difficulté.


Rédacteur
Attiré par l’automobile depuis mon plus jeune âge et passionné par tout ce qui roule, spécialement si ça fonctionne au sans plomb.

Articles similaires

Commentaires facebook