Actualité

PLFC2020 : Les députés mettent en garde contre les conséquences de l'augmentation du prix du carburant et émettent des réserves sur la procédure d'importation de voitures neuves.

Les membres de la commission des finances et du budget de l'Assemblée Populaire Nationale ont avertis contre les effets socio-économiques de l'augmentation des prix du carburant proposés dans le cadre du projet de loi de finances complémentaire pour 2020 et émis des réserves par rapport à l'importation des voitures neuves.

Au cours d'une session au cours de laquelle le ministre des Finances Abderrahmane Raouiya a présenté le projet de loi, les membres de la commission des finances ont appréciés l'augmentation du plafond de l’IRG à 30 000 dinars et l'augmentation du salaire minimum à 20 000 dinars, mais ils ont soulignés que ces mesures coïncident avec une augmentation des prix du carburant qui affecterait négativement le pouvoir d'achat.

La commission a estimée que cette augmentation, qui "arrivait à un moment inapproprié compte tenu des dommages causés par la pandémie de Corona", représentait une "contradiction", car le simple citoyen ne bénéficierait pas de l'augmentation de son salaire si le prix du carburant augmentait en échange de cela.

Ces augmentations, selon les membres, augmenteront les coûts de production industrielle et augmenteront la charge pesant sur les agriculteurs et les prix des services de transport, qui se traduirait par une augmentation généralisée des prix de la plupart des produits.

D'autre part, de nombreux membres ont émis des réserves sur la procédure proposée visant à autoriser à nouveau les concessionnaires à importer des voitures de tourisme, avertissant que cela accélérera l'érosion des réserves de change, en plus des frais approuvés par le projet de loi qui feront grimper le prix des voitures neuves importées à des niveaux imaginaires.


Rédacteur
Attiré par l’automobile depuis mon plus jeune âge et passionné par tout ce qui roule, spécialement si ça fonctionne au sans plomb.

Articles similaires

Commentaires facebook