Actualité

Relance de l’étude de dédoublement du tronçon de la RN-1 Ghardaia/El-Menea

L’étude de modernisation, de renforcement et de dédoublement d’un tronçon de 260 km de la RN-1 reliant Ghardaia à El-Menea vient d’être relancée, après avoir bénéficié de la levée de gel sur ce projet, a révélé dimanche à l’APS le directeur des travaux publics (DTP) de Ghardaia.

Inscrite en 2015 avant d’être gelée dans le cadre les mesures d’austérité prises par les pouvoirs publics, pour un coût de 260 millions DA, cette étude, confiée à un bureau d’étude national (SET Oran), porte sur le dédoublement en 2X2 de la voie de la RN-1 reliant le carrefour giratoire entre la RN-1 et la RN-49 à (30 km de Ghardaia) et la ville d’El-Menea, a précisé M. Ali Teggar.

L’étude prendra en compte les différents ouvrages d’art réalisés déjà pour l’élimination des points inondables et les interruptions du trafic routier sur la RN-1 durant les crues cycliques des oueds traversant cette axe routier, ainsi que les mesures de sécurité routière selon les normes universelles, a fait savoir le DTP.

Quatre ouvrages d’art d’un coût de plus de 1,7 milliard DA ont été réalisés sur les oueds Métlili, Seb-seb, Ghezellatte et Touil, a-t-il ajouté.

Ce projet de dédoublement de la RN-1 permettra de la classer comme route express, de fluidifier le trafic, de réduire la durée du trajet et le nombre d’accidents, notamment par l’introduction d’éléments de sécurité tels les grandes rotondes qui ont un double rôle: sécuriser les intersections avec les voies secondaires et réduire la vitesse de conduite.

Des techniciens du bureau d’étude sont à l’œuvre pour déterminer le futur tracé du tronçon de cette route express Ghardaia/El-Menea avec des évitements des zones et localités urbanisées de Mansoura, Ain-Lessig et Hassi-Lefhal, et l’élimination des points noirs des zones d’ensablement.

L’opération de dédoublement en question constitue l’ultime étape pour la concrétisation de la route express Nord/Sud « épine dorsale » de la dynamique de l’économie nationale et de l’équilibre territorial, a souligné M.Teggar.

Le dédoublement de la RN-1 entre Alger et El-Menea sur 800 km est un projet d’envergure et demeure incontestablement celui relatif à l’ouverture de la nouvelle route express reliant le Nord et le sud, a-t-il souligné, précisant que cette gigantesque voie de communication routière constitue un axe structurant.

A terme, le projet contribuera de manière cruciale à l’essor économique et touristique des régions du sud grâce, entre autres, à l’accessibilité et aux retombées positives générées par les réseaux autoroutiers sur les usagers, en termes de coût, de fluidité et de sécurité de la circulation des biens et des personnes.

D’importants projets visant la mise à niveau du réseau routier de la wilaya de Ghardaia ont été réalisés afin de permettre à cette infrastructure routière de répondre aux besoins de trafic routier de plus en plus dense, notamment à travers les travaux de renforcement et de réhabilitation sur 200 km de la RN-1 entre El-Menea et la limite territoriale de la wilaya de Tamanrasset, le renforcement et la modernisation du tronçon de la RN-51 entre El-Menea et la limite administrative avec la wilaya d’Adrar sur une distance de 136 km.

L’aménagement et l’embellissement du carrefour giratoire RN-1 et la  RN-51 à une trentaine de km au sud d’El-Menea, l’achèvement de la construction de la route El-Menea/Ouargla, ainsi que le dédoublement du tronçon de la route nationale RN-1 Ghardaia/Laghouat en cours d’achèvement, permettront de renforcer les échanges économiques, agricoles et touristiques entre différentes wilayas des Hauts-plateaux et du Sud.

L’ensemble de ces projets, qui répondent aux exigences du Schéma directeur de l’aménagement du territoire dans le Sud et à forte valeur économique, sont en cours de finition, a fait savoir M. Teggar.

La wilaya de Ghardaia dispose d’un réseau routier de 1037 km de routes nationales (sans tenir compte des 50 km de la route d’évitement de la vallée du M’zab non encore classée), de 292 km de chemins de wilaya et 463 km de routes communales, dont 258 km revêtus.

Le trafic enregistré sur la RN-1 de Ghardaia vers le Nord du pays est estimé à 15.000 véhicules/jour, dont 30% de poids lourds, et 3.000 vers le Sud, dont 40% de poids lourds, selon les statistiques de la DTP de Ghardaia.

A cela, s’ajoutent deux aérodromes, à Ghardaia de classe « Internationale » et à El-Menea de classe « Nationale » avec deux pistes d’envol chacun, en plus de 80 ouvrages d’arts, dont 20 ont été réalisés postérieurement à l’année 2000, ainsi que neuf maisons cantonnières dont quatre situées dans des zones enclavées et alimentées en énergie solaire.

APS

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook