Actualité

Voie d'évitement de la ville de Boumerdes, la réception fin 2021

La voie d'évitement de la ville de Boumerdes, qui s'étend de la ville de Corso, au Nord, vers la Route Nationale N° 24, à l’Est, pour rallier Dellys, entrera en service, au plus tard, au cours du deuxième semestre de l'année 2021, a déclaré, mercredi, le directeur des travaux publics de Boumerdes, Yahia Meziane.

Dans une déclaration à l'APS, Yahia Meziane a indiqué que les travaux avancent à pas de géants pour mettre un terme aux bouchons au niveau de la ville de Boumerdes, notamment en période estivale, et cela en assurant la réception des tranches restantes de ce projet vital au cours du deuxième semestre de l'année 2021.

À ce jour, 5 km seulement de l'ensemble de ce projet ont été réceptionnés et mises en service sur une distance globale de 15 km. Le projet, qui a été lancé en réalisation en 2016, a enregistré des retards pour des raisons liées aux objections des citoyens, aux reliefs difficiles et aux travaux de protection des différents réseaux, en plus d'autres raisons liés à la pandémie de coronavirus, a révélé le directeur local des travaux publics.

Selon les explications fournies par M. Meziane, ce projet comprend deux grands ouvrages d'arts (avec des taux d'avancement de 75% et de 25 %) et quatre échangeurs principaux presque totalement achevés.

Selon les objectifs qui lui ont été fixés, la mise en service de ce projet affecté d'un montant d'environ 6 milliards de DA, permettra la fluidification du trafic routier au niveau de la ville de Boumerdes, connue pour ses encombrements depuis des années, notamment en période estivale, en plus du désenclavement de toutes les zones qu'il traverse, outre d'autres avantages socio-économiques pour cette commune et ses communes voisines.

Durant ces dernières années, la wilaya de Boumerdes a bénéficié d'un nombre de projets routiers d'importance, à leur tête le projet de dédoublement de l'évitement reliant la ville de Boumerdes à la RN 5 et sa sécurisation, à travers la réalisation d'un échangeur principal (sur la RN5) devant permettre de rallier la ville à partir de différentes directions.

Ce projet, qui a coûté plus de 900 millions de DA, sera d'une grande importance dans l'allègement  de la circulation routière au niveau de toutes les entrées de la ville de Boumerdes, particulièrement celles situées dans sa zone Est, en permettant d'éviter la route actuelle reliant Boumerdes à la RN5, en passant par Tidjelabine, connue pour ses encombrements inextricables.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook