Actualité

Wraith : la Rolls Royce à conduire soi-même

Lors du dernier salon de Genève, Rolls-Royce a surpris son monde en dévoilant la Wraith, un modèle coupé chez le constructeur aux grandes limousines statutaires.

On se demanderait presque si ce modèle avec sa carrosserie coupé et sa fibre dynamique ne vient pas marcher sur les plates-bandes de la Bentley Continental GT.

Sous le capot de la Wraith loge le moteur le plus puissant jamais produit par Rolls-Royce, il s’agit d’un V12 6.6l biturbo développant une puissance démoniaque de 632 chevaux et un couple non moins impressionnant de 800 Nm disponible dès le ralenti ou presque. Il permet à la Rolls d’avoir des performances de Porsche 911 avec un 0 à 100 km/h abattu en 4.6 secondes malgré un poids de 2400 Kg.

En réalité la Wraith est une variante coupé de la Ghost qui est elle-même une déclinaison plus compact de la limousine Phantom. Ce profil innovant pour le constructeur a été adopté dans l’objectif de séduire une clientèle plus jeune.

Chez le vénérable manufacturier anglais, on préfère utiliser le terme fastback en lieu et place de coupé, architecture qui était en vogue dans les années 30. On peut observer que même si elle en est dérivée, quasiment aucun panneau de carrosserie n’est commun entre la Wraith et la Ghost. Elle est ainsi raccourcie de 13 cm et abaissée de 5 cm, les portes perdent leur encadrement, le montant central disparait et le client peut opter pour une peinture bicolore, tous ces éléments mis bout à bout lui confèrent plus de finesse et de charme.

Arborant fièrement la mythique face avant si caractéristique de la marque avec le Spirit Of Ecstasy trônant au-dessus de la magnifique calandre maison, la Wraith reste dans la lignée des autres modèles Rolls en respectant la tradition avec son habitacle ultra-luxueux garni de cuirs et de boiseries, le confort royal qu’elle distille à ses occupants, le levier de vitesses placé derrière le volant, un équipement pléthorique tout en cédant aux sirènes de la modernité en se dotant de technologies novatrices à l’instar du système qui grâce au GPS anticipe le relief et le prochain virage pour rétrograder automatiquement, des portes à fermeture électrique, de la commande vocale pour le GPS et du démarrage sans clé.

La Wraith marie à la perfection la tradition, la modernité, le confort, le luxe à l’anglaise et le dynamisme mais cela a un prix, 281 880 € et la facture peut très vite grimper avec le programme de personnalisation Bespoke qui permet aux clients de choisir entre 44 000 teintes de carrosserie et plus de 20 000 combinaisons d’habillage intérieur.

Articles similaires

Commentaires facebook