Actualité

Après la suspension de l'usine Volkswagen en Turquie, la bulagrie, la Roumanie et la Serbie de nouveau dans la course

Après la suspension de la décision de Volkswagen d’installer sa nouvelle usine en Turquie, la Bulgarie, la Roumanie et Serbie sont de nouveau dans la course afin d’attirer l’attention du géant Allemand.

La décision du groupe Volkswagen s’était portée sur la Turquie pour sa bonne infrastructure automobile, un investissement de l’ordre de 1,2 à 1,5 milliards de dollars, mais après les récentes offensive turque en Syrie, Volkswagen s’est dit ‘’préoccupé’’ et à donc suspendu sa décision.

Aujourd’hui les pays qui était en compétition ont refait surface, d’après Bloomberg et Reuters, la Bulgarie est sur la première ligne et s’est dite prête à doubler les aides de 135 millions à 260 millions d’euros d’après les déclarations de Rosen Plevneliev, membre de la Bulgarian Automotive Cluster.

‘’La Bulgarie a préparé une offre formidable, le maximum possible régit par les lois européennes’’ déclare l’ancien président de la Bulgarie Plevneliev à la radio public BNR.

De son côté, le pays voisin la Roumanie est entrer directement en négociation avec le groupe allemand selon la déclaration du ministre du commerce roumain Stefan Radu Oprea au journal Ziarul Financiar. La Roumanie est le paye mère de Dacia, et une usine Ford y est déjà présente.

La Serbie s’en mêle aussi, ce dernier n’est pas membre de la communauté européenne, un tel investissement de la part de VW stabilisera toute la région, le paye se vante d’avoir une main d’œuvre qualifiée, selon les déclarations du président de la chambre de commerce Marko Cadez.

La nouvelle usine Volkswagen produira les futures VW Passat et Skoda Superb avec une capacité de production annuelle de 300.000 véhicules.


Rédacteur
Passionné par le monde de l’automobile depuis l’enfance, grand amateur de mécanique, j’ai démonté mon premier moteur à 13 ans et depuis avoir les mains pleines de cambouis et le travail bien fait me procurent un grand sentiment de satisfaction, et aujourd’hui j’ai réussi à faire de ma passion mon métier

Articles similaires

Commentaires facebook