Actualité

Conditions d'importation des véhicules d’occasion de moins de trois ans

Le projet de loi de finances pour 2020 (PLF 2020) prévoit l'autorisation d’importation des véhicules d’occasion de moins de trois ans, mais selon le site d'Ennahar, le rétablissement de ce genre d’importation sera soumis à certaines conditions.

En effet, pour pouvoir s’offrir une voiture d’occasion de moins de 3 ans à partir de l'étranger, l’Algérien doit répondre à certaines conditions telles que: ouvrir un compte bancaire en devises dans une banque située sur le territoire national, alimenter ce compte avec l’argent qui servira à l’importation du véhicule convoité et payer les droits et les taxes afférents. Sachant que chaque citoyen est autorisé à importer un seul véhicule tous les trois ans.

En outre, les prétendants à l’importation des véhicules d’occasion devront opter pour des voitures dotées de dispositifs GPL/ GNC, ou des véhicules prédisposés à la transformation. Les autres modèles, notamment Diesel, ne seront pas autorisés, selon les mêmes dispositions.

D'autre part, le gouvernement a décidé d'appliquer cette mesure sur les véhicules touristiques acquis auprès des représentations diplomatiques et des organisations internationales et régionales accréditées en Algérie. Les modalités d'application de cette décision et du contrôle des véhicules touristiques d'occasion seront fixer à travers une décision interministérielle relevant des départements des ministères concernés (les affaires étrangères, l’intérieur, la finance et le transport).

Enfin, il faut signaler que le gouvernement prévoit, dans son projet de loi de finances pour 2020, de ré-autoriser l’importation des véhicules d’occasion de moins de trois ans, mais sans compromettre sa politique visant à implanter des usines de fabrication et d'assemblage des véhicules.

Articles similaires

Commentaires facebook