Actualité

Des membres de l'APN demandent l'augmentation à 5 ans de l'âge des véhicules d’occasion

La Commission des Finances et du Budget de l’APN a porté plusieurs modifications sur le projet de loi de Finances 2020, une de ces modifications concerne l’importation de véhicules d’occasion de moins de 3 ans.

Selon ce qu’a révélé le député Houari Tighrissi dans une déclaration au journal Ennahar, « il est envisagé de faire passer l’autorisation d’importation de véhicules de 3 ans à 5 ans ». Ajoutant que « les émigrés doivent être soumis aux mêmes règles que les résidents et qu’ils doivent également être autorisés à importer ces véhicules ». L’article n’a pas cité la possibilité d’autoriser l’importation des véhicules roulant au diesel, sachant que le PLF 2020 autorise les citoyens à importer des véhicules d’occasions de moins de 3 ans à motorisation essence seulement, et cela à leurs propres frais et paiement des droits et taxes afférents.

Il est utile de rappeler que les députés de l’APN ont déjà appelé la nécessité de porter à 5 ans au lieu de 3 ans l’âge des véhicules d’occasion importées et cela dans le cadre de la mesure prévue dans le PLF 2020. D’autres députés ont proposé aussi d’autoriser l’importation des véhicules roulant au diesel.

De son côté, la ministre de l'Environnement et des Énergies renouvelables, Fatima Zahra Zerouati a affirmé que l'Algérie refusait d'être une décharge des véhicules étrangers à moteur diesel une fois la reprise officielle de l'importation des véhicules de moins de trois 3 ans. Elle a précisé que tous les pays du monde avaient mis en place des agendas pour se débarrasser des véhicules à moteur diesel à l'horizon 2040, et les remplacer par d'autres fonctionnant au GPL ou électriques.

S’agissant de l’importation des véhicules roulant au diesel, le Ministre du Commerce, Said Djellab a affirmé que l’importation exclusivement des véhicules essence est une question tranche et irréversible, à un moment où en Europe le moteur diesel est délaissé au profit de motorisations essences, hybrides et électrique, l’Algérie n’acceptera pas de moteur diesel privilégiant des moteurs plus propres tel que l’essence.


Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook