Actualité

Euro NCAP: 4 étoiles seulement pour la nouvelle Peugeot 208

La nouvelle Peugeot 208 vient de subir le crash test de l’organisme indépendant EuroNCAP, et Là mauvaise nouvelle pour Peugeot, la citadine n’a obtenu que 4 étoiles au lieu de 5 tant espérées par chaque constructeur !

Une publicité dont la marque au lion se serait passée à un moment ou la 208 est en plein phase de commercialisation, un tel résultat risquerait d’entacher la carrière de la citadine pourtant promis à un bel avenir commercial.

Pour ceux qui ont du mal à comprendre comment une évaluation de crash test marche, l’étoile non obtenu n’est pas relative à la sécurité du véhicule mais à la partie de protection des usagers vulnérable de la route, à savoir piétons et cyclistes.

En effet, au chapitre protection des adultes la voiture a eu un score de 91% et pour la protection enfant elle marque un score de 86%, et même sur ces deux points, sont éternelle rivale la Clio 5 fait légèrement mieux, cela reste très honorable pour une voiture de cette catégorie. Le point faible donc est la protection des usagers vulnérable de la route avec un score de 56% seulement, en effet en cas de renversement d’un piéton, la tête de ce dernier sera particulièrement en danger au niveau de la base du capot et des montants, l’autres point noir vient de l’équipement, le système anticollision s’est montré perfectible face aux piétons, et carrément inefficace face aux cyclistes.

Mais tout n’est pas perdu puisque la 208 du crash test était une version de base et une version mieux équipée tel que la GT-Line pourrait obtenir la 5em étoile grâce notamment à son pack Safety Plus avec un radar anticollision disposant de plus de capteur, à l’exemple de la DS3 Crossback qui avait obtenu 4 étoiles en version de base et 5 étoiles avec une version mieux équipée, mais sur ce point aussi il y’aura polémique puisque la sécurité ne devrait pas être une option !



Rédacteur
Passionné par le monde de l’automobile depuis l’enfance, grand amateur de mécanique, j’ai démonté mon premier moteur à 13 ans et depuis avoir les mains pleines de cambouis et le travail bien fait me procurent un grand sentiment de satisfaction, et aujourd’hui j’ai réussi à faire de ma passion mon métier

Articles similaires

Commentaires facebook