Actualité

Le SUV électrique Nissan Ariya dévoilé

Après la berline Leaf apparue il y a dix ans, Nissan se lance dans l'électrification de SUV comme la plupart de ses concurrents ces derniers mois. En 2019, Nissan présentait le concept Ariya, préfigurant un nouveau SUV électrique. Aujourd'hui, le constructeur japonais dévoile la version de série de son tout premier "Sport Utility Vehicle" 100% électrique, qui devient ainsi son deuxième modèle électrique.

L'Ariya représente un nouveau chapitre et lance une nouvelle ère chez Nissan, en difficulté récemment. Cela se traduit notamment par un nouveau logo à l'allure simplifiée.

La Nissan Ariya est restée proche du concept en termes de design, avec des looks futuristes. La première chose qui marque sur ce Nissan Ariya, c'est la face avant totalement inédite, caractérisée par la calandre pleine en "V" typique des modèles de la marque, ornée du nouveau logo de Nissan rétroéclairé et encadrée par des feux de jour à LED en forme de crosse, rejoignant les phares très fins comme sur le concept.

De profil, la silhouette fait penser aux coupés avec son toit plongeant, mais on est bien devant un SUV comme le prouvent les passages de roues marqués et peints en noir comme d'autres éléments du bas de caisse et des boucliers. Les roues à 5 branches varient de 19 à 20 pouces selon la version.

A l'arrière, un bandeau noir prend toute la largeur du véhicule, s'éclairant d'une fine ligne rouge lorsque le véhicule est en marche. L'inscription Nissan trône au centre, tandis que le nom du modèle est placé en bas du hayon. Le pare-chocs noir remonte assez haut, rehaussant le seuil de chargement du coffre.

A bord, l'ambiance est tout à la fois très zen et futuriste. Deux écrans accolés de 12,3 pouces chacun sont enchâssés dans la planche de bord. Le premier, placé derrière le volant à deux branches comprenant des commandes tactiles et physiques. L'écran central permet de gérer le système multimédia. A noter qu'il peut aussi se commander par la voix avec "Hello Nissan !" ou "Hey, Nissan !". En dessous de cette dalle, des commandes de climatisation à retour haptique sont installées de façon élégante sur un insert en bois foncé.

Sous le capot, il y aura le choix, notamment en matière de batteries et donc d'autonomie. En version deux roues motrices, l'Ariya est disponible soit avec une batterie de 65 kWh soit avec une de 90 kWh. La première est annoncée à 450 kilomètres d'autonomie et la seconde à 610 kilomètres. Le modèle équipé de la batterie de 65 kWh est équipé d'une motorisation de 215 chevaux tandis que l'autre bénéficie de 239 chevaux.

Du côté des versions quatre roues motrices, ce sont les mêmes batteries qui seront proposées : 65 kWh et 90 kWh. Plus lourdes, les versions quatre roues motrices perdent quelques kilomètres d'autonomie. Elles sont annoncées respectivement à 430 et 580 kilomètres. Au niveau de la puissance du groupe motopropulseur c'est en revanche un peu plus véloce puisqu'elles proposent respectivement 335 chevaux et 389 chevaux.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook