Actualité

Vente par facilité de paiement

Présents à la foire d’Oran encore une fois cette année, une question fréquente ne cesse de revenir : « qui fait de la vente par facilité de paiement ? ». Nous avons donc décidé de mener une petite enquête pour vous transmettre l’information, ainsi vous résumer à bien le concept de la procédure. Toutefois, et après nous être entretenu avec la plupart des responsables présents sur la foire d’Oran représentant chacun leur marque et leur domaine respectifs, il nous a tout simplement paru que, la vente par facilitée est un « sujet tabou ».

L’ensemble des concessionnaires s’unissent à penser qu’il n’y aurait pas de souci à ce qu’un client use de « leasing » pour acquérir un véhicule. Hormis, quelques concessions, la vente par facilité de paiement reste improbable. Il est aussi important de différencier entre « crédit bancaire » et la « facilité de payement », où les différences font bon ménage. Le crédit bancaire est la mise à disposition d'une somme d'argent, contre engagement de remboursement avec intérêts. La facilité de paiement, elle, est avant tout un accord, par lequel le commerçant ou le prestataire de service s'engage à mettre à la disposition du consommateur un bien ou un service en contre partie de paiement échelonné du prix après livraison du bien ou exécution de la prestation de service, il s’agit donc d’un paiement en tranches du prix du produit, tous deux réservés aux particuliers en général. Le leasing (ou crédit-bail), réservé aux entreprises ou ayant un quelconque cahier des charges, est une opération de financement tripartite entre une entreprise utilisatrice d'un bien ou matériel, un établissement de crédit ou de financement et le loueur du matériel, nous vous expliquerons ici-bas le concept du leasing détaillé. Cette procédure fut adoptée comme solution alternative par la plupart des concessionnaires après la suppression du crédit automobile il y a de cela quelques années.

Lors de cette foire d’automobile, nombreux sont ceux qui ont réservés un espace considérable à ce service. De Sovac à Peugeot, en passant par Renault, Nissan ou encore Suzuki, ces espaces ont pour but de donner toutes les réponses nécessaires aux chefs d'entreprise concernés par le leasing.

A titre de rappel, le leasing (crédit bail en français) est un contrat de location avec option d'achat. Pour qu'une opération financière soit qualifiée de leasing, elle doit obligatoirement faire intervenir 3 personnes : un vendeur ou fabricant qui fournit le matériel, un utilisateur qui loue le matériel, le crédit preneur et un établissement de crédit qui assure le financement du matériel, le crédit bailleur. L’institution du leasing achète donc le véhicule et le loue au client pour une période fixée à l'avance, moyennant le paiement d'un loyer mensuel. Pour nos concessions, le leasing est plus un moyen d’utilité professionnel à titre d’une entreprise qu’à titre particulier, d’où l'établissement d’accords d’entreprenariat entre les sociétés de leasing et les concessionnaires.

Le partenaire financier de Sovac est l’ALC (Arabe Leasing Corporation), contrairement à Peugeot, Renault, Nissan ou encore Suzuki qui ont opté pour l’institution de leasing MLA. D’autres ne se limitent pas à une seule institution de corporation leasing pour laisser le choix au client, tel que Toyota, Hyundai ou encore Diamal, représentant officiel de Chevrolet et d’Opel en Algérie.

La vente par facilité, qui est un paiement par tranche du véhicule, reste toutefois très modeste avec seulement quatre concessionnaires qui la propose, à savoir Ford, Haima, Chery et Changhe. La marque à l’ovale bleue limite sa vente par facilité de paiement seulement aux médecins et aux dentistes, avec une offre qui s’étant sur le KA, la Fiesta, la Focus, le Ranger et le Mondeo avec un apport initial qui va de 900.000 DA jusqu’à 2.490.000 DA soit un près de versement de 30 sur une durée d’une année. Les trois autres marques offre cette vente par facilité de paiement aux grand publique à quelques conditions près, que nous détaillerons ci-après. Chery étend l’offre sur la QQ, la Fulwin A13, la Woxin et le Tiggo. Haima généralise cette facilité de paiement sur toute sa gamme de véhicules alors que Changhe limite l’offre de la facilité à la Splash, l’Ideal A+, la Coolcar e+ 1.4 et la 1.0 de 5 places.

Il est bien sur exigé du client ou de l’entreprise intéressée par cette offre d’être solvable, de présenter l’ensemble des documents liés à son activité et d’être à jour avec les services des des impôts et les assurances et de présenter la totalité de son bilan. Il est clair aussi que le client doit acquérir un véhicule en adéquation avec son secteur d’activité. Pour ce qui est des guichets qui s’occupent de vulgariser le leasing dans les divers stands des concessionnaires lors de cette foire, ils affichent « complets » en proie de toute trace sérieuse pouvant aider les clients à développer leur business.
Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook