Actualité

Accidents de la route à Alger: chiffre en baisse par rapport à l'année passée

Les dispositifs de sécurité mis en place par le Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d'Alger ont permis une baisse du nombre de décès des accidents de la route à 23, depuis le début de cette saison estivale, contre 28 au cours de la même période de 2018, a indiqué lundi la responsable de la Communication et des relations publiques au sein de ce corps de sécurité.

Le nombre de décès des accidents de la route déplorés à travers le territoire de compétence d'Alger a enregistré un "léger" recul, a déclaré à l'APS le capitaine Ounis Souad faisant état de 23 morts dans 149 accidents de la route (91 corporels et 35 matériels) entre la période allant du 1er juin au 20 août 2019, contre 28 morts au cours de la même période de l'année 2018, 

Selon elle, cette baisse est le résultat des dispositifs et autres mesures prises par le Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d'Alger au titre des dispositions arrêtées par le Commandement général pour la sécurisation de la saison estivale 2019 et qui reposent, a-t-elle expliqué, sur le déploiement renforcé sur le terrain de ses éléments à travers les routes et les plages, l'utilisation d'équipements modernes, tels que les radars fixes et mobiles, les éthylotests et les tests de dépistage salivaire de drogues, le recours aux motos et véhicules banalisés pour lutter contre les infractions au code de la route outre les campagnes de sensibilisation.   

Avec un taux dépassant les 90%, le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents (conducteurs et piétons), suivi de l'état des véhicules et des routes et de l'environnement, a souligné la responsable, précisant que l'excès de vitesse, le dépassement dangereux, l'imprudence des piétons, les manœuvres dangereuses, le non respect de la signalisation et l'utilisation du téléphone mobile étaient les principales causes de ces accidents. 

La même responsable a fait état également de "la disponibilité permanente" des différentes formations œuvrant sur le terrain à l'image des unités de la sécurité routière, des brigades territoriales et des sections de sécurité et d'intervention jour et nuit, et ce en vue de prendre en charge les appels des citoyens pour assister, orienter et protéger les usagers de la route et leurs biens et organiser la fluidité de la circulation grâce à la présence permanente à travers le réseau routier des patrouilles pédestres et mobiles ainsi que les barrages et les points de contrôle. 

A ce propos, le capitaine Ounis a indiqué qu'il a été programmé des patrouilles pédestres et mobiles renforcées par des sections de sécurité et d'intervention et des brigades cynotechniques au niveau des sites qui enregistrent une grande affluence d'estivants, outre des unités et centres de contrôle au niveau des plages relevant de la compétence de la Gendarmerie nationale d'Alger (32 dont 30 plages surveillées). 

Elle a rappelé, dans ce cadre, la campagne de sensibilisation aux accidents de la route organisée du 7 juillet dernier jusqu'au 31 août sous le thème "Pour des vacances sans accidents de la route, respectez les règles de la conduite". 

La représentante du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d'Alger a rappelé également le numéro vert 10.55, et le site tariki.dz mis à la disposition des citoyens 24h/24h pour demander secours ou se renseigner sur le réseau routier ainsi que le site électronique https://ppgn.mdn.dz dédié aux pré-plaintes et à l'envoi de renseignements à distance et le signalement de tout crime quel que soit sa nature.

Rédacteur
Passionné par le monde de l’automobile depuis l’enfance, grand amateur de mécanique, j’ai démonté mon premier moteur à 13 ans et depuis avoir les mains pleines de cambouis et le travail bien fait me procurent un grand sentiment de satisfaction, et aujourd’hui j’ai réussi à faire de ma passion mon métier

Articles similaires

Commentaires facebook