Actualité

Importation des voitures neuves: en attendant le nouveau cahier des charges

La Loi de finances complémentaire (LFC) pour 2020, adoptée mardi par le Conseil de la nation, a été publiée au dernier Journal officiel n°33. Le texte de loi prévoit le retour à l’importation des voitures neuves par les concessionnaires sans limitation de quotas.

En effet, malgré l'entrée en vigueur de la loi de finances complémentaire à partir de samedi, l’importation de véhicules neufs n’aura pas lieu dans l’immédiat, car les concessionnaires automobiles seront soumis à un nouveau cahier des charges régissant l’activité des concessionnaires automobiles, qui sera publié par le ministère de l’Industrie et des Mines.

Le premier responsable du secteur, M. Ferhat Ait Ali Braham, avait déjà souligné que le lancement des opérations d’importation de voitures neuves par les concessionnaires ne va pas tarder après l’approbation du projet de loi de finances complémentaire par le Parlement. "Les textes réglementaires relatifs à l’importation des voitures neuves sont prêts", a déjà assuré le ministre de l’Industrie. Ils l’étaient déjà "avant même que les textes législatifs (LFC 2020) ne soient présentés pour approbation à l’APN", a-t-il précisé.

Par conséquent, la plupart des concessionnaires automobiles en Algérie se trouvent en attente de la publication du nouveau cahier des charges pour préparer leurs stratégies et leurs futures orientations concernant le marché des voitures neuves en Algérie. Sachant que les professionnels de cette filière doivent attendre aussi la publication d’un autre nouveau cahier de charges régissant l'industrie automobile en Algérie, qui a été annoncé en Février, et non publié jusqu'à ce jour.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook