Actualité

PETITE VISITE AU NOUVEAU SHOWROOM DE CIMA MOTORS AU GRAND VENTS

Dés qu’on s’intéresse au monde restreint des voitures de luxe et de prestige, on retrouve inévitablement les noms de marques légendaires qui nous font rêver rien qu’en apercevant leur insigne. Mercedes, BMW, ou encore PORSCH, ces constructeurs ne cessent d’entretenir cette passion qui fait qu’on devient un amoureux de l’automobile.
Longtemps disponible qu’en EUROPE, ces marques de renommée s’intéressent depuis peu au marché algérien qui est de plus en plus regardant et exigeant quant a la qualité qu’on lui propose, et c’est a travers l’importateur et concessionnaire CIMA MOTORS que ces grandes marques déversent leurs produits en Algérie. En effet, l’importateur a mis en œuvre de gros moyen financier pour étre le représentant exclusif des plus grandes maisons de préparations de voitures de luxe : BRABUS, HAMMAN, STARTECH, ABT… une première nationale ! Le showroom récemment inauguré en plein axe routier des grands vents a Cheraga, affiche la volonté claire de CIMA de faire les choses en grand !

Une enseigne visible de loin, des barreaux a la place de murs pour que tout soit bien visible de l’extérieur, de belles voitures exposées directement sur la cour d’accueille, un staff de sécurité qui rode constamment au tour du site, CIMA fait tout pour assumer son rôle de promoteur de luxe en terme véhicule. Mais qu’en est-il vraiment ? les prestations proposées sont-elle a la hauteur de la renommé de ces grandes marque ?

La rédaction d’AUTOBIP a voulus vérifier cela a travers une petites visites au seins de ce showroom dont a tellement entendu parler depuis son ouverture , nous nous sommes donc présentés en qualité de «visiteurs normaux» attiré par la curiosité et la passion des belles voitures, plutôt que par une volonté d’achat ! L’accueil qui nous a été réservé et a l’image de la météo de ce jour la, a savoir, froide et monotone !

A l’entrée vous êtes littéralement envouté par la beauté et la splendeur des carrosseries qui se tiennent devant vous tels des œuvres d’art, mais rapidement votre enthousiasme diminue quand vous ressentez ce sentiment amer de pas savoir a qui vous adressez pour en savoir plus sur ces bijoux, ni fiche technique, ni prix, ni commercial ou hôte d’accueil devant les voitures, il vous est même difficile de reconnaitre les modèles de séries exposée si vous êtes pas connaisseur, ce qui est pour le moins, FRUSTRANT !

Après quelques tours et coup d’œil intrigués au tour de ces véritable trésors automobiles, nous prenant l’initiative de nous adresser a deux commerciales postées au fond du showroom assises sur un bureau pour demander des fiches techniques et avoir un peu plus de détails sur les modèles exposées, la commercial nous rétorque « toujours assise sur son bureau en face d’un ordinateur » que pour obtenir les fiches techniques ils nous fallait contacter la direction général a REGHAIA , une approche commercial assez spécial ! Aurait il fallu nous présenter en costume cravate et valise diplomatique pour bénéficier des prestations habituelle d’un commercial ? a savoir : accueille, information sur les produits exposés, et argumentation. Mais passionnés qu’on est, nous n’avons pas était découragés pour autant, la beauté et la perfection des bolides présents monopolisait toutes notre attention, particulièrement la BMW 650I de HAMMAN avec un look sombre mais tellement agressif et vivant ! Des jantes comme on en a jamais vue au par avant ! Une calendre et des échappements qui vous indique clairement que vous êtes dans la court des grands… le savoir faire et la qualité sont bien au rendez vous ! a quelques mètres de la se tenait la Mercedes CLASS A préparée par BRABUS, tel une dame élégante elle résume parfaitement l’excellence et la perfection, méticuleusement retouchée au niveau de la carrosserie et de l’habitacle, il faut dire que BRABUS ne sont pas connus pour faire les choses a moitié.

Après nous étre rediriger vers une autre commercial nous appris que toutes cette qualité et cette élégance avait son prix, et il est pas des moindres, puisqu’il faut compter un peu plus de 22 millions de dinars pour la BMW 650I (2 milliards 200 millions de centimes) et 655 millions de centimes pour la CLASS A, prix assez exorbitant d’autant plus que la motorisation, elle, n’est ni retouché ni préparée, c’est une motorisation de série. Donc le classique 2.0 litres DCI a 136 chevaux pour la CLASS A de BRABUS, et le 4.4 litres V8 de 450 cheveux pour la BMW de HAMMAN !

Inutile donc de préciser que ces voitures restent destinées qu’a une petite minorité d’algériens, c’est peut être pour cela d’ailleurs que nous étions accueillis avec un tel désintéressement. Il est certain que ce ne sont ni de jeunes salariés, ni de simple père de famille qui pourront se permettre de tel luxures ! mais est ce une raison pour pratiquer un accueil aussi sélectif ?! Nous n’en sommes pas convaincus !

Au carré ABT, nous avons eu la chance de croisé un agent chargé de la sécurité qui a fait de son mieux pour assurer une prestation d’hôte pour modèles plus « modestes ». La Volkswagen UP ou encore la golf 7 ABT reboostée a 180 chevaux au lieu de 150 au prix de 580 millions de centimes tout de même ! soit le prix de deux golf 7 2.0 TDI actuellement chez Sovac plus une POLO ! Certes les modifications apportées sont remarquables, avec des touches très particulières, mais les 580 millions de centimes en valent-ils la peine ?! A vous d’en juger !
Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook