Actualité

Réseau routier: 50 milliards DA pour les travaux d’entretien

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Mustapha Kouraba, a annoncé,  jeudi dans la commune limitrophe de Timiaouine, wilaya déléguée de Bordj Badji Mokhtar, une enveloppe financière de 50 milliards de dinars consacrée à l’entretien du réseau routier, notamment dans le Sud.

S’exprimant lors de son inspection de travaux de réhabilitation de tronçons de la RN-6 détériorés par les inondations, le ministre a indiqué qu’une « enveloppe de 50 milliards de dinars a été approuvée par le gouvernement pour les travaux de maintenance du réseau routier, notamment dans les régions du Sud du pays ».

« Ce programme, dont l’exécution sera entamée au début de l’an prochain et s’étalera sur trois années, permettra la réhabilitation et la modernisation de plusieurs tronçons routiers à travers les wilayas du Sud ayant connu une dégradation », a précisé M. Kouraba.

Inspectant les travaux de réalisation de deux gués de 700 mètres au niveau du point kilométrique 90 sur la RN- 6, sur son axe reliant les communes de Bord Badji Mokhtar et Timiaouine (950 km Sud d’Adrar), dégradé par les crues d’oueds, le ministre a appelé à l’accélération du rythme de réalisation qui connait un retard «considérable».

Le défi aujourd’hui ne réside pas dans la suffisance des enveloppes financières mobilisées, mais dans la qualité de réalisation des infrastructures vitales afin de garantir leur durabilité, estime le ministre qui a appelé pour cela les bureaux d’études et les laboratoires techniques à une présence et un suivi permanents sur le terrain de l’avancement des travaux et de la qualité de réalisation.

Le ministre des Travaux publics et des Transports a écouté des doléances de notables et habitants de la commune de Timiaouine, en rapport notamment avec le «sérieux» et «l’efficacité» dans la réalisation des projets dans la région, à leurs yeux, «en-deçà des attentes».

Ils ont pointé du doigt les entreprises de réalisation qui, estiment-ils, «ne tenaient pas compte de la qualité de réalisation tout au long des dernières décennies», aggravant la situation déjà contraignante des habitants de la région, sachant que les défis de développement de cette zone frontalière reposent grandement sur son réseau routier.

Dans la commune de Bordj Badji Mokhtar, la délégation ministérielle a inspecté le projet de modernisation de la RN-6 sur un linéaire de 70 km, et a donné des instructions fermes aux responsables locaux du secteur et aux entreprises de réalisation pour respecter les normes de réalisation et veiller au suivi permanent de la qualité des travaux par les bureaux d’études et laboratoires.

Sur site où une présentation lui a été faite sur la situation générale du secteur, M.Kouraba a fait état d’une enveloppe supplémentaire de 10 milliards DA pour la prise en charge de la route Reggane-Bordj Badji Mokhtar sur 580 km, qui présente une détérioration sur plusieurs de ses tronçons, sachant que les travaux seront confiés au groupe Cosider.

Au terme de la première journée de cette visite, le ministre des Travaux publics et des Transports, Mustapha Kouraba, doit inspecter le projet de réalisation d’accotements en béton de la piste d’envol de l’aérodrome de Bordj Badji Mokhtar.

Il poursuivra vendredi sa visite de travail dans la wilaya d’Adrar par l’inspection d’autres projets de maintenance et de modernisation de routes.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook