Actualité

Transport : La liaison ferroviaire Algérie-Tunisie, tributaire de la compatibilité des infrastructures

L'Algérie et la Tunisie œuvrent à relier leurs réseaux ferroviaires respectifs, a affirmé, jeudi à Alger, le ministre des Travaux publics, et ministre des Transports par intérim, Farouk Chiali qui a signalé que ce projet demeure tributaire de la compatibilité des infrastructures des deux pays.

Lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN), présidée par son président, Slimane Chenine, le ministre a précisé que la concrétisation du projet de liaison du réseau ferroviaire national au réseau tunisien "demeure tributaire de la compatibilité des infrastructures des sociétés de transport ferroviaire des deux pays, un objectif dont l'Algérie et la Tunisie veillent à concrétiser".

En réponse à une question du député, Seddik Bekhouche du Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD) sur le secteur des transports, tous types confondus, à Tébessa, M. Chiali a rappelé que plusieurs projets ont été réalisés ou relancés au niveau de cette wilaya frontalière dans le cadre des programmes publics visant à améliorer les services et assurer les moyens de transport des citoyens.

Dans ce cadre, il a évoqué plusieurs projets de développement du réseau ferroviaire national liant Alger et Tébessa en vue de réduire la durée des voyages, notamment à travers l'augmentation de la vitesse des trains et la protection et la sécurisation de la ligne par la prise en charge des points de croisement.

A ce propos, il a fait observer qu'à partir du 20 novembre 2019, trois voyages ont été programmés par semaine pour la ligne Tébessa-Alger avec des rames disposant de toutes les conditions de confort afin d'assurer un meilleur service. Une ligne ferroviaire de 165 km liant Tébessa-Ain M'lila a été réalisée et actuellement en service.

S'agissant de la ligne liant Tébessa Bir El Ater, le ministre a assuré que cette région sera couverte dans le cadre du projet de réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire minière liant Djebel Onk-Annaba passant par Bir El Ater et Tébessa.

Dans le domaine urbain et suburbain, M. Chiali a indiqué que la réalisation du Tramway de la ville de Tébessa n'est pas possible, d'autant plus, a-t-il ajouté, qu'une étude élaborée par un bureau d'études spécialisé avait conclu de l'infructuosité du projet actuellement.

Concernant l'ouverture d'une desserte aérienne reliant l'aéroport de Tébessa à la Turquie, le ministre des Transports par intérim, a affirmé la réalisation d'une étude ayant prouvé l'infructuosité du projet, d'autant que la demande pour cette desserte ne représente que 0,5 % de l'ensemble des demandes enregistrées à travers Air Algérie dans cette wilaya.

Répondant à une question du député Safi Larabi du Rassemblement national démocratique (RND), autour de la date de la levée de gel sur la délivrance du livret de places de transport par taxi à Aflou (w.Laghouat) et l'adaptation de ce service en fonction du nombre d'habitants de cette région, le ministre a fait état de l'exploitation de quelque 629 autorisations d'exercice de l'activité de transport des personnes par taxis individuels et collectifs dans la daïra d'Aflou jusqu'au mois de décembre 2019.

Le ministre a également indiqué qu'après avoir enregistré une hausse dans la demande pour le transport, 120 autorisations supplémentaires ont été émises le 23 décembre 2019, dont 82 ont été attribuées à ce jour, ce qui porte le nombre global des autorisations exploitées actuellement à 71, tandis que les procédures administratives suivent leur cours pour la délivrance des 38 restantes.

Selon les explications du ministre, le nombre des bus et des taxis autorisés à exploiter est "suffisant" actuellement, en vue de satisfaire la demande pour le déplacement, enregistrée dans la Daïra d'Aflou, affirmant que les capacités de déplacement dans cette daïra sera renforcée et ce, en coordination avec les autorités locales, le cas échéant.

Ainsi, 23 lignes de transport collectif des voyageurs existent au niveau de la daïra et exploitées par 169 bus. De même que des autorisations ministérielles supplémentaires ont été délivrées en vue de renforcer ces lignes, au cours des dernières années, à savoir l'attribution de 17 lignes, dont 08 lignes urbaines et 09 rurales, exploitées par 41 nouveaux bus, ce qui porte le nombre global des bus à 210.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques, grâce à la mise en place d'une rédaction composée de journalistes professionnels issus de la presse automobile.

Articles similaires

Commentaires facebook