Actualité

Land Rover dévoile le tout nouveau Defender

C'était l'une des nouveautés les plus attendues du Salon de Francfort. Voilà plus de trois ans que le Defender avait quitté la gamme Land Rover, à cause notamment des normes anti-pollution. Les fans sont donc comblés en découvrant son successeur, sur le stand Land Rover du Salon de Francfort 2019.

L’iconique Defender débarque au salon de Francfort pour compléter la dynastie Land Rover. Avec sa forme cubique, le véhicule est proposé en versions 90 et 110. La version 90 à deux portes, dont l’empattement est plus court, peut accueillir à son bord six passagers, avec une longueur de 458 cm, largeur de 211 cm et hauteur de 197 cm. La version 110 à quatre portes, propose plusieurs configurations d’assises : 5, 6 ou 5+2 places, avec une longueur de 502 cm, largeur de 211 cm et hauteur de 197 cm.

Selon le constructeur britannique, la carrosserie du Defender est fabriquée totalement en aluminium (à 95%), elle assure sa légèreté ainsi qu’une rigidité supplémentaire. Cette structure reçoit une suspension à roues indépendantes. Doté de base d'amortisseurs à ressorts, le Defender peut être équipé d'une suspension pneumatique adaptative pour qui souhaite véritablement exploiter son potentiel. Car celle-ci permet notamment de faire grandement varier la hauteur de caisse pour réduire la consommation sur autoroute ou permettre des franchissements conséquents, sachant que sa profondeur de passage à gué de 900 mm. En mode Off-Road, l'engin dispose d'une garde au sol de 29 cm.

La remise sur le marché d’un modèle iconique dont le design ne changeait pratiquement jamais n’a pas été une mince tâche pour les designers. Les concepteurs se sont assurés de maintenir une affiliation avec le modèle du passé, le Defender conserve donc ses lignes carrées et son toit plat tout en ajoutant de nouvelles touches, telles que des feux avant et arrière à LED et un toit en verre. Par contre, on a gardé le hayon à charnières latérales et la roue de secours externe qui rendent le Defender reconnaissable entre tous.

Dans l’habitacle, le nouveau Defender n’est pas resté ancré dans le passé, en témoigne son instrumentation numérique avec un écran tactile 10 pouces centré sur le tableau de bord. Plusieurs prises 12V et USB sont utilisables par les occupants. Le Defender est équipé du nouveau système d'info-divertissement Pivi Pro qui peut notamment être connecté à deux smartphones, compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Le levier de vitesses trouve, lui, sa place juste en dessous, dégageant ainsi de l’espace au niveau de la console centrale.

Côté mécanique, le modèle P300 est proposé de série avec un moteur quatre cylindres 2 litres turbo de 296 chevaux et 400 Nm de couple. Il sera aussi offert en version hybride léger P400 avec un moteur six-cylindres 3 litres jumelé à une technologie comprenant un ensemble de batteries 48 volts relié à un générateur qui assiste le moteur en fournissant du couple à l’effort. Un turbocompresseur électrique d’une capacité de 7 kW, baptisé eSupercharger, fournit un surcroît d’air frais au moteur, pour une puissance totale de 395 chevaux et 550 Nm de couple. La seule transmission offerte est de type automatique et elle compte 8 rapports.

Côté tarifs, la version la plus basse P300 est proposée à un prix de 49 900 USD, tandis que la version la plus haute P400 sera proposée à partir de 62 250 USD.


Articles similaires

Commentaires facebook