Actualité

Usine Peugeot en Algérie : Jean-Christophe Quémard à propos des pièces iraniennes et des volumes de production

Dans une interview accordée à Rabah Beldjenna, notre confrère du quotidien El Watan, Jean-Christophe Quémard, directeur zone Afrique Moyen-Orient et membre du directoire du groupe PSA, apporte des clarifications à propos notamment des dernières déclarations de Hocine Benhamadi du groupe Condor,partenaires du projet de l'usine PSA en Algérie.

Jean-Christophe Quémard confirme que le lancement des travaux de l’usine est programmé pour le mois d’avril prochain, mais qualifie les informations concernant l'approvisionnement en pièces d'Iran, d'inexactes : "Nous n’avons aucun engagement d’aucune sorte pour utiliser des pièces d’origine iranienne. Nous n’avons aucun engagement avec notre partenaire iranien, aucun engagement avec les fournisseurs iraniens et aucun engagement avec les autorités algériennes. Ces informations prises telles quelles sont de pures allégations.".

Il y a quelques jours, Mr Hocine Benhamadi, membre de la direction générale de Condor, partenaire du projet, avait annoncé que l'usine assemblera 10000 véhicules avant la fin de l'année en cours, sur ce chiffre, Mr Quémard précise : "Ce que nous avons annoncé, c’est que nous assemblerons les premiers véhicules en 2018 et le chiffre que nous visons pour cette année n’a pas été arrêté en interne. Comment va-t-on produire ces véhicules ? On est dans l’idée qu’en parallèle de la construction de l’usine, on va mettre en place un dispositif qui va nous permettre de ne pas prendre de retard, de préparer la production et d’assurer la formation des employés de l’usine.

Avec ce dispositif, on va produire un certain nombre de véhicules, mais aujourd’hui je ne suis pas en mesure de vous donner de chiffre. Alors, si quelqu’un a dit 10 000, cela n’engage que lui et non le constructeur.
"

L'intégralité de l'interview de Mr Jean-Christophe Quémard sur El Watan, ici.

Rédacteur en chef
Grand passionné d’automobile depuis mon enfance, mon objectif au quotidien était de trouver le moyen d'arracher le volant à mon père. Lorsqu’on parle d’émotions motorisées, le réve et l

Articles similaires

Commentaires facebook